11 ETAPES POUR DEVELOPPER UNE MEILLEURE DISCIPLINE

Vous avez tendance à procrastiner et à vous éparpiller ? Vous éprouvez des difficultés à vous organiser ou à tenir des engagements ? L’autodiscipline peut vous aider à concentrer votre esprit et votre énergie sur vos objectifs de manière continue.

Recherchez la liberté et vous deviendrez esclave de vos désirs. Recherchez la discipline et vous trouverez la liberté. (Koan zen)

L’autodiscipline peut être définie comme la manifestation extérieure de votre force intérieure. Grâce à elle, vous faites des choix délibérés. Vous n’êtes plus dirigé par vos mauvaises habitudes, vos émotions, les circonstances ou l’influence des autres. C’est une compétence essentielle pour l’amélioration de soi, mais aussi l’une des plus difficiles à maîtriser et à mettre en œuvre. Pour la développer, il faut deux choses : cultiver des qualités comme l’enthousiasme, la ténacité, le courage et l’optimisme, et prendre des mesures concrètes pour passer à l’action.

Une personne autodisciplinée évolue dans un environnement stimulant, agit de façon cohérente sur une période donnée, est prête à prendre des risques, voit son estime de soi augmenter, influence la vie de ceux qui l’entourent, et continue d’avancer pour atteindre ses objectifs.

1. Identifiez vos freins et vos motivations

Il s’agit avant tout de faire un travail d’introspection pour déterminer ce qui vous empêche de faire preuve de plus de discipline. Il est important d’identifier les facteurs bloquants pour savoir comment les transformer.

Pourquoi avez-vous besoin de plus de discipline ? Quelles sont vos motivations ? Vos sources d’inspiration ? Développer l’autodiscipline nécessite d’avoir un fort désir d’atteindre un objectif précis. Sinon, vous aurez du mal à rester concentré sur de longues périodes. Demandez-vous : « Qu’est-ce que je veux ? », « Pourquoi est-ce que je le veux ? », « Pourquoi dois-je réaliser cela ? »

2. Définissez ce que vous voulez

L’autodiscipline ne peut durer que si elle est orientée vers quelque chose de spécifique. Ce résultat peut être un objectif que vous souhaitez atteindre, une habitude que vous souhaitez développer ou un comportement que vous voulez modifier. Vous devez donc définir très clairement ce que vous souhaitez réaliser. Cette chose doit vous tenir à coeur. C’est votre carburant, ce qui vous fait vous lever le matin. Cet objectif doit être suffisamment puissant pour vous faire traverser les moments les plus difficiles.

En général, la plupart des gens définissent leurs objectifs autour des 4 domaines qui ont le plus d’influence sur votre vie : la santé, la famille, l’argent et leur propre personne.

La santé est liée à votre bien-être, à votre corps, à votre capacité à vivre pleinement votre vie. La famille concerne votre entourage le plus proche, les personnes autour de vous qui constituent la base sur laquelle vous avez un impact sur le monde. L’argent est l’outil qui vous permet de réorganiser le monde selon vos attentes. Et la personne renvoie aux notions de croissance et d’apprentissage, et à la façon dont vous percevez le monde.

Une fois l’objectif identifié, déterminez les habitudes et les comportements qui vous aideront à atteindre le résultat souhaité. En d’autres termes, quel genre de personne avez-vous besoin de devenir pour atteindre votre objectif ? Ce que vous mettez en oeuvre doit refléter vos valeurs fondamentales. C’est la seule façon d’assurer le respect de votre objectif à long terme.

3. Etablissez des objectifs SMART

Votre objectif doit être :
Spécifique : Assurez-vous que l’objectif est précis. Ne vous contentez pas de dire « Faire de l’exercice puis travailler ». Dites plutôt « Faire 30 minutes d’étirement puis terminer ma leçon pour le cours d’anglais ». Ne rendez pas un objectif complexe. Plus il est simple, plus vous avez des chances de le réaliser.

Mesurable : Faites en sorte de pouvoir mesurer les progrès en qualité ou en quantité. Par exemple, évitez un objectif du type « écrire la première partie d’un nouvel article ». Privilégiez plutôt quelque chose comme « écrire 500 mots d’un nouvel article ».

Atteignable : Soyez capable d’atteindre votre objectif. N’envisagez pas de travailler 16 heures par jour pendant un mois, vous n’y arriverez pas. En tout cas pas de façon saine et efficace. L’ambition est essentielle dans la réalisation d’un objectif, mais elle doit être accessible.

Réaliste : Evitez de vous lancer dans des choses qui ont très peu de chance de se produire. Choisissez un objectif pertinent et réaliste suffisamment ambitieux pour représenter un défi, mais qui ne dépasse pas vos compétences. Sinon il deviendra une source d’anxiété et vous abandonnerez.

Temporellement défini : Délimitez l’objectif dans le temps avec un début et une fin sinon vous n’en finirez jamais. Si vous n’avez pas atteint votre objectif à la date de fin prévue, rien ne vous empêche d’en fixer une nouvelle. Mais il est important de fixer des limites.

4. Trouver des modèles adéquats

La route est longue, et il est facile de se sentir seul lors de ce périple, mais soyez assuré que vous n’êtes pas la première personne à le faire. De nombreuses autres sont passées par là avant vous. Après avoir réfléchi aux objectifs, identifiez des modèles (amis, famille, collègues) qui peuvent vous inspirer ou vous aider à les atteindre. Ce sont des personnes qui font ce travail en ce moment ou qui ont atteint leurs objectifs avec succès. De qui pouvez-vous apprendre pour avancer plus efficacement ?

Prenez le temps de demander à ces personnes comment elles ont acquis leur autodiscipline. Demandez-leur quelles actions spécifiques elles ont mises en place pour obtenir le résultat souhaité. Ensuite, tirez profit de leur expérience, c’est une aide précieuse pour vous accompagner dans votre travail.

Inspirez-vous de modèles, lisez à leur sujet – les biographies sont une source précieuse d’information – regardez leurs interviews, écoutez leur histoire. S’ils l’ont fait, cela signifie que c’est possible. Donc vous aussi pouvez atteindre la destination.

5. Développez un plan d’action

Mettez en place un plan d’action pratique pour vous aider à atteindre votre objectif. Décomposez votre objectif en étapes successives plus faciles à gérer. Cette technique vous aide à contrôler les tâches sur lesquelles vous travaillez sans vous laisser submerger ou céder à la procrastination.

Comme défini dans les objectifs SMART, avoir un délai précis vous aide à vous discipliner, car il concentre votre esprit sur une date de fin spécifique pour la réalisation de votre objectif. En gardant à l’esprit cet ultimatum, toutes vos ressources et votre énergie sont canalisées de manière appropriée pour conserver l’élan nécessaire pour mener à bien vos actions. De plus, une date limite donne un sentiment d’urgence, ce qui vous aidera à rester concentré et discipliné sur les tâches à accomplir.

6. Définissez la priorité de vos tâches et activités

L’objectif que vous avez choisi est censé changer votre vie. Le considérer comme une priorité est la chose la plus importante que vous puissiez faire pour le moment. Avant de faire quoi que ce soit, veillez à faire passer en premier les étapes pour atteindre votre objectif. Tout le reste est secondaire. Dans l’autodiscipline, les priorités sont primordiales, car elles aident à donner à votre journée la structure dont vous avez besoin.

Lorsque vous établissez efficacement les priorités, vous ne vous demandez plus ce qui doit être fait. Au lieu de cela, vous savez déjà ce qui est le plus important, et comment structurer votre journée. Plus vous êtes structuré, moins il y a de décisions à prendre. Avec moins de choix, vous êtes moins susceptible de vous laisser distraire par des tâches et des activités non pertinentes.

7. Suivez vos progrès

L’autodiscipline s’épanouit lorsqu’il est possible de mesurer les progrès accomplis dans la réalisation d’un objectif. Dans ce contexte, il est essentiel de mettre en place un processus pour suivre l’évolution de vos actions. Aidez-vous d’un calendrier ou un journal pour consigner vos progrès. Suivre vos résultats et mesurer efficacement les progrès que vous réalisez contribue à rester motivé et concentré sur les tâches à accomplir.

Si vous ne parvenez pas à atteindre les étapes intermédiaires que vous vous êtes fixées, le suivi de vos progrès peut vous aider à effectuer les ajustements nécessaires pour rester sur la bonne voie. Surveillez vos résultats et les tentations éventuelles qui surgissent. Une fois identifiées, effectuez les ajustements nécessaires pour les éviter.

Rappelez-vous que rarement, voire jamais, les choses se passent idéalement. Il y a toujours des imprévus. Cela fait partie du processus de changement. Cependant, avec l’autodiscipline, vous réussirez à surmonter ces obstacles.

8. Engagez-vous dans une activité sportive

Le sport est un excellent moyen d’améliorer votre discipline personnelle. En outre, les activités physiques contribuent fortement à améliorer votre bien-être mental. Pratiquer une activité physique vous donne l’occasion d’apprendre à faire de votre mieux et à vous dépasser. Ensuite, vous intégrerez ce processus dans votre vie quotidienne.

9. Oubliez les excuses et les plaintes

Trouver des excuses ou se plaindre aide rarement, voire jamais, à améliorer une situation. Au contraire, cela peut même aggraver les choses.

Les problèmes arrivent toujours quand on s’y attend le moins. Mais un problème n’est que votre opinion de la situation. Les choses pourraient être un peu différentes de ce que vous imaginez. Vous avez juste besoin d’un changement de perspective.

Vous laisser aller à des conclusions hâtives ne fera que saboter vos efforts. Utilisez plutôt votre imagination de manière constructive pour recentrer vos efforts sur ce que vous devez faire. Si vous ne prenez pas le contrôle de votre imagination, vous créez un espace pour la colère ou la frustration, puis les excuses et les plaintes. Celles-ci peuvent vous faire sentir mieux, à très court terme, mais en aucun cas elles ne fournissent un moyen de surmonter la situation.

Gardez le contrôle de vos émotions pour recentrer vos efforts sur ce qui doit être fait pour vous aider à atteindre votre objectif.

10. N’attendez pas demain

Combien de fois avez-vous entendu un ami dire « j’arrête de fumer la semaine prochaine »? On aime se convaincre que demain sera plus facile qu’aujourd’hui. Qu’on sera mieux disposé, plus en forme, plus motivé, etc. La réalité est différente. Demain est rarement mieux que maintenant.

Reporter, procrastiner, ne fait que vous éloigner de vos objectifs chaque jour davantage. Le meilleur moment pour commencer quelque chose était hier. Le second, c’est aujourd’hui.

Imaginons que votre objectif consiste à économiser. Où en seriez-vous si vous aviez commencé il y a 6 mois ou 5 ans ? N’attendez pas demain. Commencez maintenant, c’est la seule option valable.

11. Régulez vos émotions

Nous connaissons tous des situations où nos émotions font jaillir le pire de nous-mêmes et détruisent notre autodiscipline. Les pensées, les émotions et les comportements sont intimement liés et s’influencent mutuellement. Par conséquent, lorsqu’il s’agit de développer une discipline personnelle et d’agir, il est très important de savoir comment réguler ses émotions. La pleine conscience est un excellent outil pour nous aider à prendre le contrôle de nos émotions et donc de notre comportement.

En pratiquant des techniques de pleine conscience telles que la méditation, nous apprenons à prendre conscience de nos états émotionnels changeants. Ce faisant, plus on est attentif, plus il est facile de remarquer les changements de nos états émotionnels. Cette technique, combinée à l’acceptation et au non-jugement, nous donne la capacité de rester au contact de nos émotions sans les laisser nous déborder.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code